La protection de nos plans d’eau!


Brome-Missisquoi, le vendredi 27 juillet 2018 – La fin de semaine dernière a débuté à Sutton, une première expérience de théâtre d’été à la Salle Alec et Gérard Pelletier, qu’Andréanne a pu apprécier tout étant bénévole pour cet événement. Ce qui est également très intéressant, c’est que le vendredi, il y a un espace de discussion animée sur du thème de cette pièce, qui porte à réflexion. Samedi, elle a repris la route du Tour des Arts en vélo électrique pour se rendre jusqu’à Bolton Est où elle pu discuter avec des artistes et des artisans. Après une fête familiale samedi soir dernier, elle a terminé dimanche le 30e Tour des Arts à Dunkin, en passant par Glen Sutton, tout en faisant un arrêt au Vignoble Chapelle Ste-Agnès pour lancer l’idée de faire la Route des vins à vélo. « Une belle fin de semaine à admirer les beaux paysages tout en continuant à me présenter à des électeurs qui trouvent intéressante l’idée de voir une candidate se déplacer avec ce moyen de transport moins polluant, qui est de plus en plus populaire et inspirant », affirme Andréanne.

J'ai eu la chance d'entendre Lou-Adriane Cassidy
dans le cadre des spectacles du «Mercredi Chaud»
à Waterloo... Comme elle l'a si bien résumé :
Bravo à la Ville de Waterloo de permettre à ses
citoyens de découvrir une artiste de la relève!
Après sa réunion hebdomadaire du comité électoral lundi, elle s’est rendue au spectacle Hommage aux années 80 à Farnham pour le Mardi Show. Le lendemain, elle s’est déplacée à Waterloo dans le cadre du « Mercredi chaud » pour encourager l’artiste de la relève, Lou-Adriane Cassidy. 

Le jeudi 26 juillet, Andréanne s’est rendue à la résidence D’Arts et de rêves pour fabriquer des « lanternes poétiques » avec l’artiste Jeanne Painchaud. « L’été dans Brome-Missisquoi, il y a plein d’activités liées à la culture. Je trouve important de soutenir ces différents événements », poursuit Andréanne.

Mario Blanchard, directeur de campagne de
Chantal Beauchemin, Andréanne, votre candidate
dans Brome-Missisquoi, Diane Lamarre, candidate
dans Taillon et Chantal Beauchemin, candidate
dans Granby.
Des sujets inquiétants
Un des sujets dans l’actualité qu’Andréanne suit, c’est la question du rejet des eaux usées dans la Yamaska. « Avec, Chantal Beauchemin, ma collègue candidate dans Granby, nous surveillons l’évolution de cette problématique. Cependant, au niveau des bonnes nouvelles, on apprenait que Waterloo est un bel exemple pour la protection de nos eaux ! En tant que candidate, je m'engage notamment à : travailler en amont avec les municipalités afin de diminuer la fréquence et l’amplitude des surverses pluviales et sanitaires; assurer le financement des 13 comités de zones d’intervention prioritaire (comités ZIP) le long du Saint-Laurent, des tables de concertation régionales et des organismes de bassin versant, afin que ces acteurs puissent se concentrer sur leur mission première plutôt que sur la recherche de subventions et de financement; », conclut Andréanne Larouche.

En compagnie d'Oliver Jones, le célèbre pianiste
de jazz de passage au Musée de Sutton en juillet
pour tester le piano Bösendorfer installé au cœur
de l'expo consacrée à François Dompierre.
À propos d’Andréanne Larouche
Andréanne fait partie du conseil d’administration du Musée de Sutton depuis 2009. Elle a donc eu l’occasion de contribuer à faire connaître l’histoire de Sutton et des environs et a collaboré à la dizaine d’expositions temporaires qui y ont été présentées depuis.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire