Travailler en collaboration avec les élu(e)s municipaux !

Brome-Missisquoi, le vendredi 6 juillet 2018 – Malgré la chaleur, une autre grosse semaine pour la candidate du Parti Québécois dans Brome-Missisquoi, Andréanne Larouche. « Vendredi dernier, j’ai commencé ma soirée en me rendant aux retrouvailles pour les 10 ans d’Espace vivant à Cowansville, un organisme essentiel pour les jeunes de notre région. J’ai pu y discuter avec les intervenants pour en connaître un peu plus sur leurs besoins. Par la suite, je me suis rendue à Lac-Brome pour le lancement des vendredis festifs avec le spectacle d’Amos Joannides, avant de venir faire du bénévolat à la salle Alec et Gérard Pelletier pour le concert de l’artiste bromontois, Mathieu Mathieu », affirme Andréanne Larouche. 

Le lundi 2 juillet, Andréanne s’est rendue à un BBQ du candidat dans Sherbrooke, Guillaume Rousseau. Mardi soir, elle est allée assister à la dernière assemblée publique à l’hôtel de ville de Cowansville pour commencer sa tournée des conseils municipaux de Brome-Missisquoi. « Je tenais à m’y rendre pour démontrer ma volonté à écouter leurs préoccupations  », ajoute Andréanne.

Mercredi soir, elle a eu une réunion de planification de son porte-à-porte pour commencer les signatures de sa déclaration de candidature reçue le samedi précédent dans le cadre d’une formation à Montréal. Jeudi, elle est passée aux Jeudis centre-ville organisés par la Chambre de commerce de Brome-Missisquoi, et au tournoi de golf de la mairesse de Cowansville. « J’ai terminé ma soirée à l’investiture de ma collègue dans Granby, Chantal Beauchemin, une femme énergique avec qui j’ai hâte de travailler », ajoute Andréanne. 


Finalement, vendredi soir, elle a participé à l’événement Bouger pour aider, au bénéfice du Rassemblement Soutien aux Aidants de Brome-Missisquoi et de la Maison des Aidantes et des Aidants de la place.



Prochaine activité :
La candidate aura des réunions pour discuter des engagements qu’elle prendra durant la campagne et pour discuter du plan de campagne. « C’est aussi ça le Parti Québécois, le parti avec le plus de membres, le plus d’argent et qui souhaite s’intéresser aux enjeux locaux », conclut Andréanne Larouche.

Andréanne planifie son porte-à-porte avec Philippe Martel


En pleine canicule, Andréanne rencontre son ami Philippe Martel en fin de journée le mercredi 4 juillet, dans son jardin sur le bord du lac Davignon à Cowansville, afin de planifier le début de son porte-à-porte. Elle doit d'ailleurs faire signer le document «Déclaration de candidature» par une centaine de concitoyennes et de concitoyens de Brome-Missisquoi d'ici le déclenchement des élections. Vous aimeriez rencontrer Andréanne et signer ce document? Écrivez à richard.leclerc@pq.quebec pour prendre rendez-vous. 
Réalisation : Richard Leclerc. Musique : Pierre Laurendeau.

Célébrons notre culture !

Brome-Missisquoi, le vendredi 29 juin 2018 – Une autre semaine bien remplie pour la candidate du Parti Québécois dans Brome-Missisquoi, Andréanne Larouche. « Vendredi dernier, j’ai commencé les célébrations de notre Fête nationale par une entrevue télé portant sur l’importance du positionnement nature-culture de la Ville de Sutton. Par la suite, j’ai fait du bénévolat au Musée des communications et d’histoire de Sutton lors du lancement officiel de l’exposition sur François Dompierre, avec qui j’ai d’ailleurs eu une belle discussion sur l’importance de la culture, sur la candidate Nathalie Leclerc, fille de Félix, qu'il a bien connue quand il travaillait avec son père, et sur le café Jehane-Benoît, avant de terminer cette soirée comme bénévole à la salle Alec et Gérard Pelleteir », a lancé Andréanne Larouche. 

Andréanne s'apprêtant à déguster un "Hot-Duck",
spécialité de Canard du Lac Brome.
Par la suite, Andréanne a passé son 23 juin sur la route, de Lac-Brome jusqu’à Farnham, en passant par Cowansville. Le 24 juin, elle a commencé sa journée par un brunch à la légion de Waterloo. Elle s’est ensuite rendue à Pike-River pour prendre part à la murale collective et participer à des jeux d’adresse. « Sur le terrain, je devais y croiser Pierre Paradis qui aurait prévenu des organisateurs de sa présence, sans finalement jamais se montrer le bout du nez! De mon côté, j’ai rencontré des sympathisants, des organisateurs, des conseillers, des maires et des bénévoles qui travaillent fort pour dynamiser notre belle circonscription », poursuit Andréanne. Elle a ensuite animé la Fête nationale à Sutton, où elle est également impliquée depuis plusieurs années. 

Lors de la Fête nationale à Sutton, Andréanne a présenté Ève Sano-Gélinas et Valérie Clermont-Girard qui ont prononcé des discours patriotiques avec cœur! Écoutez-les...

Et hier soir, elle est passée à l’ouverture du Marché public à Cowansville avant d’aller rejoindre les députées Catherine Fournier et Véronique Hivon en compagnie de son collègue candidat dans Sherbrooke, Guillaume Rousseau, pour l’investiture de la candidate dans Richmond, Véronique Vigneault. « C’est aussi ça le Parti Québécois, une équipe régionale qui se tient et qui a des projets conjoints », ajoute Andréanne.

Prochaine activité :
La candidate commencera son porte à porte cette semaine. « Pendant que certains candidats surfs sur la vague et que d’autres ont peur des sondages, moi, je suis sur le terrain, déjà au travail pour les gens d’ici », conclut Andréanne Larouche.
À propos d’Andréanne Larouche
À titre d’adjointe du député fédéral Christian Ouellet, la première tâche d’Andréanne a été d’organiser des petits déjeuners sur l’ensemble du territoire. Elle a donc rapidement appris à être à l’écoute des gens de la région et à être sensible aux différents enjeux.

Source :        Parti Québécois de Brome-Missisquoi
Information : Richard Leclerc, responsable des communications514 891 9560, richard.leclerc@pq.quebec 

Joyeux Anniver-Terre !

Pour souligner le Jour de la Terre, la salle Alec & Gérard Pelletier présentait en primeur québécoise le documentaire «L'éveil de la permaculture». Une salle pleine à craquer, attentive et intéressée a pu assister à ce vibrant plaidoyer : pour cette méthode systémique et globale qui vise à concevoir des systèmes (par exemple des habitats humains et des systèmes agricoles, mais cela peut être appliqué à n'importe quel système) en s'inspirant de l'écologie naturelle (biomimétisme) et de la tradition (voir définition de Wikipédia).

Décidément, Brome-Missisquoi est une région fertile au retour à la terre. Il faut dire que trois grands principes de la permaculture sont plutôt attirants et difficiles à contester : 
1- Prendre soin de la terre
2- Prendre soin de l'homme
3- Partager équitablement les ressources

Le documentaire nous présente donc différents témoignages de Français qui ont adopté ce style de vie qui tourne autour d'une agriculture dite plus «pérenne». Mélangeant observation de la forêt, savoirs ancestraux et technologies modernes, la permaculture cherche à mettre en relations des éléments pour créer plus de synergie. 

J'ai très bien saisi ce soir que les crises économiques des dernières décennies ont laissé des marques et que la permaculture représente une façon pour de nombreux adeptes de reprendre du pouvoir personnel et de réagir d'une façon créative. Devenir autonome, réduire ses factures, sa consommation d'eau et d'énergie, il y a de quoi rêver !

Pour s'attaquer au cynisme ambiant et à l'individualisme envahissant, pas surprenant que certaines personnes cherche à développer une économie plus participative: les dons et les échanges en réponse aux services et aux profits. Le documentaire démystifie également l'image que la permaculture ne s'adresse qu'à certains jeunes perdus et en quête d'identité. De plus en plus de professionnels ressentent également l'appel de la campagne et décident de quitter la ville. 

Ces gens s'inscriraient dans un mouvement mondial qui souhaite développer une conscience environnementale, agir localement et rester davantage en contact avec la boucle de production: savoir ce que l'on achète. 

En ce Jour de la Terre, que l'on soit prêt ou pas, pour ou contre, de visionner un documentaire sur la permaculture qui nous invite à réfléchir sur notre environnement, on ne peut pas être contre. Et ce, même si une dame que je connais m'a avoué avoir trouvé que «ça semble représenter beaucoup de travail»!


Pour celles et ceux qui voudraient en savoir plus, il y aurait un événement sur ce sujet à Frelighsburg les 17 et 18 juin prochain. Un lien plus détaillé devrait être mis prochainement sur le Facebook de la salle Alec & Gérard Pelletier...

Ça change pas le monde... Sauf que...

C'est pas pour me vanter, mais j'ai connu Amos J. bien avant sa participation à La Voix. J'ai eu la chance de le voir jouer à plusieurs occasions dans la région de Brome-Missisquoi. Dès le départ, sa voix, son charisme, sa guitare, sa gentillesse et même ses textes m'ont accrochée.
C'est exactement ce que j'ai retrouvé durant son spectacle samedi soir dernier au Star Café de Lac-Brome. Durant deux heures trente avec les trois rappels, et oui, vous avez bien lu, et ce sans pause, il a enchaîné avec aplomb ses compositions et des pièces plus connues, en anglais, en français et même une en espagnol. Il alterne également entre guitare électrique et guitare acoustique, bref, j'étais essoufflée pour lui à la fin, ce qui ne m'a pas empêchée de chanter avec coeur la pièce "Tassez-vous de d'là" des Colocs.
Ce qui impressionne aussi, c'est qu'il trouve une façon de doubler sa voix et des "loops" de guitare grâce à une pédale permettant d'enregistrer et de faire rejouer en boucle un rythme de guitare ou sa voix qui sert de "Back Vocal" lorsqu'il chante la mélodie.
"Ça fait longtemps" m'a dit Amos lorsque nous nous sommes salués à la fin de son spectacle. Et il avait bien raison... trop longtemps ! À ma question: "Et puis... La Voix?", il m'a tout simplement répondu: "Wow ! Quelle aventure !" Comme quoi, ça ne l'a peut-être pas encore changé, mais quand même...
Il m'a promis de me tenir au courant de ses prochains spectacles dans la région. Avis aux intéressés, il nous a appris hier soir qu'il travaille déjà sur un nouvel album... en plus de préparer un déménagement, toujours dans la région soyez rassuré-e, et d'attendre l'arrivée d'un deuxième enfant ! Les prochaines semaines seront donc bien occupées pour le sympathique Amos.
Une chose est certaine, peu importe ce qui lui arrivera demain soir au quart de finale et jusqu'où il se rendra dans l'aventure de La Voix, ce ne sera que le début. Avec ce que j'ai vu et entendu au Star Café, Amos est clairement une bête de scène qui a tout le talent pour aller loin dans ce milieu, très loin ! Et comme l'a dit l'une de mes amies hier soir: "Quelle belle évolution il a eu depuis la première fois que je l'ai entendu".
De mon côté, je vais chercher dans ma pile son CD que j'ai pour le réécouter, en attendant d'acheter le prochain et de revoir Amos en spectacle!







Mon CV

Atouts distinctifs
•    Dix ans d’expérience dans le domaine de la communication
•    Expérience dans la rédaction de différents types de textes
•    Spécialisée dans le contact avec les médias
•    Capacité d’animer un groupe de discussion
•    Planification et organisation d’événements

Expérience professionnelle

Responsable des communications
Parcs Canada, Chambly (contrat temporaire)     

Septembre 2015 à janvier 2016
•    Écrire des plans de communication
•    Rechercher des informations et des invités pour différents événements
•    Rédiger des chroniques

Acoustix Québec, Farnham    Janvier 2014 à août 2015
•    Mettre à jour le site Internet et la page Facebook
•    Composer des lettres et des infolettres
•    Assurer le suivi auprès des clients

Galerie Arts Sutton    Été 2012
•    Coordonner l’événement bénéfice

Festiv’Art, Frelighsburg    Été 2012
Festival du film des Cantons-de-l’Est    Été 2012
•    Rédiger des communiqués de presse
•    Organiser un événement de financement
•    Gérer un groupe de bénévoles
•    Planifier la publicité pour promouvoir l’événement

Chargée de projet
Auberge de jeunesse La Belle Verte (Agente de développement)  Avril 2016 à décembre 2016
•    Créer des liens avec des partenaires touristiques
•    Alimenter le Facebook
•    Accueillir la clientèle

Brome-Missisquoi en égalité, Farnham    Avril 2015 à 2016
•    Organiser des rencontres avec des groupes communautaires
•    Convoquer les médias
•    Animer les réunions du comité Brome-Missisquoi en égalité
•    Coordonner le lancement des rencontres
•    Assister l’animatrice des rencontres
•    Élaborer les plans d’action des projets qui découleront des rencontres
Expérience professionnelle (suite)


Attachée politique
Député de la circonscription provinciale d’Iberville, Marie Bouillé     2012 à 2013
Députée de la circonscription fédérale de Brome Missisquoi, Christian Ouellet    2007 à 2011
•    Rédiger des communiqués de presse  
•    Écrire différents types de lettres
•    Gérer les médias sociaux (facebook, blogue, site Internet, etc)
•    Planifier diverses rencontres avec des intervenants économiques, culturels et communautaires

Journaliste
Journal l’Express et au journal Le Guide (Médias Transcontinental), Granby    2011-2012
•    Rédiger divers articles et des publireportages


Animatrice
Radio CFMR (du Festival Musique en vue de Cowansville)     2004-2005, puis en 2007

•    Préparer des chroniques
•    Participer aux publicités de la radio
•    Réaliser des entrevues
•    Dresser l’inventaire musical

Cursus scolaire
Baccalauréat en Politique appliquée  Cheminement communication    2004-2007
Université de Sherbrooke

DEC en Art et technologie des médias    1999 à 2002
Cégep de Jonquière


Engagement
 Bénévole lors des guignolées du Dr Julien dans Brome-Missisquoi    2013 à aujourd’hui
Centre de pédiatrie sociale en communauté Main dans la main, Cowansville

 Bénévole au Marché de Noël de Sutton
Corporation de développement économique de Sutton    2012 à aujourd’hui

 Bénévole à l’accueil et au bar    2012 à aujourd’hui
Salle Alec et Gérard Pelletier, Sutton

 Secrétaire du C.A. du Groupe Écosphère    2011 à aujourd’hui

 Secrétaire du C.A. du Musée de Sutton    2009 à aujourd’hui

 Directrice de l’information    2006-2007
Radio étudiante de l’Université de Sherbrooke, CFAK

Centres d’intérêts

Cinéma  musique  lecture  théâtre  voyage
Marche en montagne  jogging  kayak  raquettes  yoga