Ouverture du local de campagne d'Andréanne!


Le lundi 20 août, venez me rencontrer dès 17 h à l'ouverture de mon local de campagne, au 501, rue Sud, dans l'édifice Goyer à Cowansville (ancien local d'Iris, lunetterie). Réservez votre place en appelant Richard Leclerc au 514 891 9560. Au plaisir de vous retrouver lundi!

La CAQ fait une mauvaise copie d’une promesse du Parti Québécois

La CAQ vient en effet de faire les manchettes en promettant de fixer à 8,05 $ le tarif quotidien pour tous dans les CPE. Cependant, dans la plateforme du Parti Québécois, lancée à la fin du mois de mai, on promet en plus de demander 4 $ pour le deuxième enfant et la gratuité pour le troisième. Alors pourquoi en fait-on tout un plat aujourd’hui? Surtout que la CAQ, et notamment la députée Geneviève Guilbault, députée de Louis-Hébert, porte-parole du deuxième groupe d'opposition en matière de famille, a déjà dit vouloir favoriser le privé? « Où est la vérité? » comme on a pu lire dans un commentaire sur la page Facebook d’Isabelle Charest? On y trouve aussi un lien sur l’article qu’on peut lire en cliquant ici. 

Environnement et éducation, des priorités pour Brome-Missisquoi !


André Forest parle parle jase jase avec Andréanne

Brome-Missisquoi, le vendredi 10 août 2018 – Vendredi dernier, toujours en pré-campagne, Andréanne a quand même pris le temps de participer à une réunion du C.A. du Musée des communications et d’histoire de Sutton avant d’aller discuter d’enjeux municipaux avec André Forest, conseiller de la ville, responsable des dossiers en culture. Samedi, après une formation à Sherbrooke, elle s’est rendue à un souper des bénévoles de la Salle Alec et Gérard Pelletier, avant d’aller participer à la Fête au village, au parc Goodhue de Frelighsburg, où elle a notamment discuté de politique familiale avec une conseillère municipale. « Je compte poursuivre cette tournée de rencontres avec des élus municipaux. C’est très instructif et ça me permet d’en savoir davantage sur les attentes particulières des citoyens, d’une ville à l’autre », déclare Andréanne.

Samuel Fontaine, d'Oneka à Frelighsburg
Dimanche, après avoir pris part à la fête des bénévoles à D’Arts et de rêves à Sutton, elle a repris la route pour le Weekend champêtre de la ferme Oneka à Frelighsburg, qui soulignait dix années d’existence, « Ce qui confirme que l’on peut démarrer une entreprise avec des valeurs environnementales », explique Andréanne. 

Puis lundi, avec le lancement de la campagne d’autodérision lancée par le Parti Québécois au niveau national, on en a fait une adaptation locale qui remporte depuis un vif succès dans les réseaux sociaux. D’ailleurs, deux articles ont commenté cette opération dans les journaux Le Guide de Cowansville et La Voix de l’Est. Après la réunion hebdomadaire du comité électoral en soirée, elle a poursuivi son porte-à-porte à Cowansville, où elle a notamment rencontré une employée de l’hôpital BMP. Mardi, elle est allée au dernier spectacle de la série Mardi Show à Farnham, où elle a distribué des cartons thématiques. 


Avec Sylvain Rochon, Alain Therrien, Cathy Lepage, Diane
Lamarre, Michelle Blanc, Ève-Mary Thai Thi Lac, Daniel
Breton, Sylvain Gaudreault, Andréanne Larouche, Véronique
Hivon, Cédric G-Duchrme, André Villemneuve, Jacques
Tétreaut et Nicholas Dionne.
Mercredi midi, elle s’est rendue à Sherbooke pour aller discuter avec le député Maka Kotto des moyens de mieux attirer les immigrants en région avant de se rendre jeudi soir à Saint-Hyacinthe pour l’investiture de son collègue, Daniel Breton. « Il est clair qu’il y a des façons de concilier économie et environnement, mais le seul parti qui a les solutions crédibles pour y arriver, c’est le Parti Québécois, surtout pour améliorer nos bandes riveraines et développer l’électrification des transports », poursuit Andréanne.


Des sujets inquiétants :
À l’approche de la rentrée scolaire, Andréanne se questionne sur les propositions de la CAQ. « Jeudi, je me suis rendue aux funérailles nationales du premier ministre de l’Éducation, Paul Gérin-Lajoie. J’ai pu y entendre plusieurs témoignages, dont celui de François Gérin-Lajoie, fils de PGL et président de la Fondation PGL créée par son père, d’un ancien ministre de l’Éducation du Sénégal, Mamadou Ndoye et de Dany Laferrière, écrivain haïtien-québécois, membre de l’Académie français, qui confirment tous l’importance de l’accès à l’éducation gratuite pour les jeunes d’ici et d’ailleurs. Et ce n’est certainement pas en abolissant les commissions scolaires que l’on aidera notre système public », conclut Andréanne Larouche.

Andréanne à l'Assemblée nationale
À propos d’Andréanne Larouche
Andréanne a eu la chance de faire partie du Parlement étudiant à titre d’étudiante en journalisme au Cégep de Jonquière. À l’Université de Sherbrooke, elle a participé à la prestigieuse simulation des travaux de l’ONU et elle a été sélectionné pour représenter les médias étudiants francophones dans le cadre du Sommet mondial des sociétés de l’information à Tunis en 2005, où elle pu notamment y rencontrer des grévistes de la faim avec Amnistie internationale.


Aidons les aidantes et les aidants, ainsi que le monde agricole!


Avec Éric Lafontaine, président du Festival JAMM,
au Lac Kelly à Sutton.
Brome-Missisquoi, le vendredi 3 août 2018 – Vendredi dernier, toujours en précampagne, Andréanne a quand même pris le temps d’aller faire du bénévolat pour le Festival JAMM, pour lequel elle s’est dévouée pendant plusieurs années alors qu’il était présenté sur le site de la défunte Auberge de jeunesse - Hameau l’Oasis à Dunham. Cette année, l’événement se déroulait au Lac Kelly à Sutton. 

Johanne Lefebvre, chanteuse résidente de Bromont, qui a
participé à la populaire émission La Voix, était une des invités
au BBQ de Radio Brome-Missisquoi, avec le duo Dan et Lily.
Samedi, elle a fait une sortie familiale avec neveux et nièce à l’International Bromont, puis au BBQ de la radio BM à Stanbridge Station. « En participant à ces événements, je joins l’utile à l’agréable en passant du temps avec ma famille, tout en discutant avec des citoyens et des élus de Brome-Missisquoi. Ça me permet d’échanger dans des contextes très détendus », affirme Andréanne.

Andréanne en compagnie d'un couple de Cowansville.
Une belle rencontre où on a parlé d'éducation!
Après sa réunion hebdomadaire du comité électoral lundi, elle a fait du porte à porte à Cowansville, où elle a notamment rencontré une éducatrice spécialisée et son conjoint, avec qui elle a parlé d’éducation. Ils ont d’ailleurs accepté de faire une photo avec notre candidate. Le lendemain, elle est allée parler du plan santé du Parti Québécois avec une ancienne infirmière à la Marina Knowlton et rencontrer des gens sur cette belle terrasse du Lac Brome. Mercredi, elle est allée à la rencontre de citoyens à Waterloo où elle a pu, entre autres, discuter avec un travailleur du communautaire. 

Andréanne en compagnie de Daniel McGown (à sa gauche) et
de quelques amis à Bromont.
Le jeudi 2 août, Andréanne s’est rendue au Café-rencontre de la Maison des aidantes et des aidants de Brome-Missisquoi avant d’aller se présenter à des électeurs à Bromont. « Que ce soit en éducation, en santé, en communautaire ou auprès des aînés, ce sont les propositions su Parti Québécois qui sont les plus crédibles. Sur le terrain, les gens ne croient pas aux idées de la coalition PL-CAQ », ajoute Andréanne.

Des sujets inquiétants:
Dans l’actualité, Andréanne suivra notamment les effets de la chaleur qui se poursuit et qui inquiètent les agriculteurs « On a vu cette semaine les effets dévastateurs de la canicule sur les porcs. Il faudra surveiller la suite des choses pour l’ensemble des producteurs du monde agricole et tenir compte de leurs besoins pour traverser cette situation difficile. D’ailleurs, toujours en agriculture, j’ai partagé vendredi dernier le point de presse de mes collègues André Villeneuve, Jacques Tétreault et Daniel Breton qui ont annoncé la modernisation d'un programme de soutien à la relève agricole : le FIRA+ ou Fonds d'Investissement pour la Relève Agricole Plus. Comme on peut le constater, contrairement à une autre candidate, censée être une bonne communicatrice, je ne me gêne pas pour m’exprimer », conclut Andréanne.


Photo souvenir prise à la Marina Knowlton, en compagnie des
fondateurs du premier Festival du film des Cantons-de-l'Est
À propos d’Andréanne Larouche
Andréanne a fait partie, en 2011 du comité fondateur du premier Festival du film des Cantons-de-l’Est, qui se déroulait à Lac-Brome. Vendredi dernier, elle a terminé sa soirée à la première du Festival CinéVue à Magog et elle se rendra au lancement du nouveau Festival Cinéma de Knowlton qui sera présenté du 16 au 19 août. Elle est très heureuse de cette vitalité renouvelée!